Union Sportive Chambray lès Tours Football : site officiel du club de foot de Chambray-lès-Tours - footeo

Il n'y a pas que le foot dans la vie !

23 février 2014 - 10:50

Sami Nouri, U19 de l'USC, un futur John Galliano ?

A 8 ans il touchait ses premières aiguilles, à 17 il enchaîne des stages chez Galliano et Gautier, l’étonnant parcours d’un jeune réfugié afghan. 

Ce jour-là, il porte une élégante tenue, avec gilet parfaitement cintré et nœud papillon gris perle. Le cheveu gominé se dresse en forme de crête très soignée. Sami Nouri tranche avec ses petits camarades du lycée professionnel François-Clouet, à Tours Nord, qui le regardent, pour certains avec admiration, pour d'autres avec suspicion. Le garçon de bientôt 18 ans vient d'achever son premier stage chez John Galliano et s'apprête à enchaîner son second chez Jean-Paul Gaultier. Si Sami n'a rien d'un extraterrestre, son histoire est extraordinaire. Né en Afghanistan où il a vécu cinq ans avec ses parents et sa sœur, il doit bientôt se réfugier en Iran. Sans papiers, la famille vit à la maison. Papa coud, maman mijote. Dans l'impossibilité d'aller à l'école, Nouri tourne en rond et finit par se piquer au jeu de la couture : repassage, raccommodage, surpiqûre… Le garçon s'improvise petite main avant que la famille ne décide, encore une fois, de fuir pour se réfugier en Europe via la Turquie. A 14 ans, Nouri est le premier de la famille à connaître les affres du passage clandestin de frontières grâce à un homme qui… l'abandonnera un soir devant la gare de Tours. Seul, désorienté, désargenté, sans connaître un seul mot de français, le petit Nouri est recueilli par les services de l'État, qui le placent en foyer. Quelques belles fées se penchent alors sur son destin, comme Georges-Antoine Strauch, le patron de la société Artique, et aussi une assistante sociale. En attendant de lui trouver une voie, l'Éducation nationale l'inscrit au collège Jules-Ferry à Tours, où il suit des cours d'ébénisterie, histoire de lui apprendre le français et de lui ouvrir des horizons. C'est là que sa professeure de français, Mme Laborde, repère ses dons pour la couture et le dirige vers le LP François-Clouet, où il débarque en 2012.

« Il parlait très mal français, bien sûr, et n'avait aucun bagage scolaire » se souvient François de Vos, la proviseure. Mais très vite, Nouri se distingue. « Il avait un savoir-faire exceptionnel » souligne son professeure de couture, Muriel Evain-Busser.

« En seconde, il avait le niveau d'un BTS ». Et comme Sami est du genre avenant et persévérant, il multiplie les contacts extérieurs et tente d'accrocher des stages dans de prestigieuses maisons de couture : cinquante lettres envoyées pour finalement décrocher Galliano et Gaultier, en même temps qu'il crée une trentaine de modèles. Après trois semaines passées chez Galliano, arrive une première proposition très sérieuse : « Sami, dès que tu as ton bac, tu reviens travailler chez nous! »

Jacques Benzakoun  (La Nouvelle République du 16 février 2014)

 

 

Commentaires

AGENDA DE LA SEMAINE

 

 

 

 

 

 

 LE CLUB DE CHAMBRAY SOUHAITE DE

BONNES VACANCES A TOUS LES JOUEURS

ET DIRIGEANTS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 12 Dirigeants
  • 9 Entraîneurs
  • 15 Joueurs
  • 31 Supporters